Mythologies Africaines. Mamiwata, Mère Des Eaux.

La puissance et la beauté de ce livre réside justement dans la simultanéité de ces deux rencontres : l'Afrique et le père. Comme deux pays rêvés, attendus, espérés. C'est la rencontre avec l'Afrique qui ouvre ce livre en forme d'autoportrait: l'Afrique dans ce qu'elle a de plus violent, de plus éclatant, de plus saisissant pour un enfant venu là pour la première coup. Il découvre alors le monde de façon inédite, crue, intime: la liberté des corps, la matière magique d'un pays où tout est excessif, le soleil, les orages, la végétation, la pluie, les insectes. Un pays qui enseigne à jamais la proximité des corps et de la nature. Tout est décrit de façon aiguë.faire l'autruche

Qu'ils viennent de ci-dessous que l'Afrique, et des bords Où jamais l'Océan n'a porté notre voile. De citoyenneté ultramontaine mais écrivant femme noire nue en britannique, Francesca Marciano a réalisé plusieurs films et de nombreux documentaires pour la télévision. Depuis 1986, elle partage son temps entre Rome et le Kenya. L'Africaine - son premier roman - a été sélectionnée par le New York Times parmi les meilleurs livres parus en 1998.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “Mythologies Africaines. Mamiwata, Mère Des Eaux.”

Leave a Reply

Gravatar